Skip to Main Content

8.2. Noces

ADAM-MAILLET, M. Analyses et réflexions sur Albert Camus, “Noces”. Paris: Ellipses, 1998.

AHMAD, F. “Camus’s Contrasts in Noces and L’Été. A Paradox of Belonging and Detachment.” The Maghrebian Review 21 (1996): 272-87.

ALPER, A. “Noces et L’Eté: Un Aspect négligé de la pensée camusienne.” Littera 26 (June 2010): 31-38.

CHAULET-ACHOUR, C. “La mise en danger de l’autochtonie: de Noces à ‘L’Hote’.” Esprit Créateur 44.4 (Winter 2004): 7-13.

FAIZANT, P. “À propos du mot ‘Absinth’ que Camus emploie dès la première phrase de ‘Noces à Tipasa’.” Algérie, Littérature/Action 141-44 (mai-octobre 2010): 93-8.

FARÈS, N.“Absence de la divinité: ‘Le Vent à Djemila’.” Iris 25 (Summer 2003): 261-263.

HERBECK, J. “‘Noces à Tipasa’ d’Albert Camus: état des lieux d’une relation précaire.” Présence d’Albert Camus 2 (2011): 25-37.

LEROY-BÉDIER, M.L. “De Noces à “La Femme adultère”: ‘Le chant le plus intérieur qu’on vient chercher ici’.” Camus et le lyrisme. Ed. Jacqueline Lévi-Valensi et Agnés Spiquel. Paris: SEDES, 1997. 123-32.

MARQUE-PUCHEU, C. “Les Circonstances dans Noces de Camus: Des Acteurs à part entière.”Albert Camus entre la misère et le soleil: Actes du 2ème colloque international de Poitiers. Ed. Lionel Dubois. Poitiers: Pont-Neuf, 1997: 285-300.

MICHOT, M-E. “Les ‘noces avec le monde’ selon Camus.” Romaneske 35:4 (December 2010): 38-45.

MONTE, M. “Sobriété et profusion: une rhétorique du paysage dans Noces et L’Été d’Albert Camus.” Babel (Mont-de-Marsan) 7 (2003): 230-54.

VIGÉE, C. “De Noces à ‘La Femme adultère’.” Perspectives. Revue de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Proc. of Albert Camus: parcours méditerranéens: Actes du Colloque du Jérusalem, le 10-13 nov. 1997. Ed. Fernande Bartfeld. Vol. 5. Hebrew University Magnes, 1998. 227-33.